A propos de nous

Programme d’Éducation et de Littératie Ougandais

L’Ouganda est un pays dans l’Afrique de l’Est, petit et peu développé. Il a était surnommé « le berceau » du SIDA et certains des premiers cas de la maladie peuvent être retracés dans les environs de Rakai. La région Rakai dans le Sud de l’Ouganda, se dit être « la capitale de l’autoroute du SIDA » et est aussi connue pour son extrême pauvreté et des larges nombres d’orphelins.En 1999, un conseil de la région Rakai a établi St. Paul’s Kabira Adult Attention and School of Orphans (ou KAASO). KAASO est une école primaire, orphelinat, et un centre d’alphabétisation pour adultes.

Initialement l’école était destinée aux orphelins et aux adultes sans éducation formelle, depuis le temps KAASO s’est agrandi pour un but plus majeur. À présent il est utilisé en tant qu’un centre promouvant les projets d’autonomisation et de développement de la communauté, tels que des programmes d’alphabétisation pour adultes, des programmes d’autonomisation pour femmes et des services de bibliothèque. L’ultime objectif de KAASO est d’autonomiser et d’équiper la communauté dans son entièreté afin d’assurer un meilleur avenir à leurs enfants. La sensibilisation au VIH/SIDA est devenue une des priorités majeures de l’école et des projets communautaires.

La Fondation d’éducation internationale canadienne (FEIC) offre un soutien financier et administratif à KAASO à travers Le Programme d’Éducation et de Littératie Ougandais (PELO). La FEIC appuitece projet en apportant un soutien au Programme d’Autonomisation de la communauté de KAASO. Ce programme donne aux étudiantes adultes les compétences nécessaires pour faciliter l’obtention d’un emploi et pour subvenir aux besoins de leurs familles. L’alphabétisation dans la langue locale, le Luganda, est aussi couramment la priorité principale de la FEIC.  L’assistance financière de la FEIC est utilisée pour offrir le salaire de l’enseignant, les frais d’électricité, l’achat des manuels scolaires et d’ordinateurs ainsi que tout autre matériel nécessaire à une bonne éducation pour ces femmes.

Nous sollicitons votre aide afin d’offrir des opportunités éducatives et entraînements littéraires qui pourraient changer les vies de ceux qui en ont le plus besoin. Il nous faut seulement 10$ pour subventionner un mois d’école pour un adulte, ou 40$ pourrait payer pour un mois d’un générateur à carburant. Il n’est pas nécessaire de donner beaucoup pour faire des grandes différences. S’il-vous-plaît, faites un don aujourd’hui.

Aidez-nous à sensibiliser les gens à propos des étudiants en Ouganda – venez rejoindre The Uganda Literacy and Education Program sur Facebook.

Une membre du Programme d’Autonomisation des Femmes tissant un mat

Une membre du Programme d’Autonomisation des Femmes tissant un mat